18 décembre 2007

Tournoi de Heads up

images88        ................              images

Que c’est bon !!!

Je le dis, et le dis encore, quel pied de participer à un tournoi de heads up en « live ».

Grâce au cercle Haussmann, tous les samedi soir, un tournoi de heads up est organisé pour 200€. La formule est simple, 16 ou 32 joueurs au départ, on commence, donc, en 16ème ou 8ème de finale, puis si vous gagnez votre match vous passez en quart de finale, puis demi et finale.

3 joueurs sont payés en partant à 16 joueurs.

Le 1er reçoit 1 500€

Le 2ème            900€

Le 3ème            500€

La structure est plus que raisonnable : 1 000 jetons au départ, 10/20 les blinds puis 20/40, 30/60, 40/80, 50/100 etc … avec une augmentation toutes les 10’.

Me voilà donc engagé une fois de plus, samedi dernier, dans ce tournoi.

Mon premier match se déroule plutôt bien, le temps de prendre la mesure de mon adversaire, que je ne connaissais pas, et adopter une stratégie en fonction de son style.

De toute évidence, il ne maîtrise pas très bien le heads up, manquant cruellement d’agressivité, et n’agissant qu’avec du jeu. Hors, il est bien connu qu’en heads up, les cartes jouent très peu. La domination de l’adversaire est la clé de ce type de tournoi.

C’est donc à coup de raise et de re-raise que j’ai vite pris l’avantage sur mon adversaire, pour finir par solder la totalité de son stack.

1ère victoire…

Me voilà en quart de finale face à un joueur que je connais très peu, mais que j’ai déjà croisé en cash game. Je le sais agressif, et arracheur de pot.

A ma grande surprise, je l’ai trouvé plutôt passif, ce qui m’a permis de prendre le dessus dès le début de la rencontre.

Dès le 1er round, je le pousse à tapis, ayant trouvé 2 paires max au flop. Il n’a qu’un tirage couleur « back door », ce qu’il fini par trouver d’ailleurs !

Le voilà relancé, mais, ne me laissant pas envahir par cette injustice, je continu de plus belle ma stratégie d’agressivité. Je le déborde un peu sur tous les coups, et fini par l’achever au 4ème round.

Demi finale.

Aie, je tombe contre Laurent A. un très bon ami, assez agressif, et difficile à lire. Je sais qu’en cash game, il attaque beaucoup ses tirages et les 2ème paires floppées.

Je vais devoir payer perdant quelques coups, au début, pour vérifier quelques unes de ses mains pour me faire une idée de son style de jeu en heads up.

La partie démarre, et très rapidement, je me rends compte qu’il décide de relancer pré flop, dès que possible, c’est à dire presque tout le temps.

Du coup il devient difficile de savoir quand il a une bonne main ou non.

Très tôt, on se retrouve à tapis, et il me couvre largement.

Je possède 86s, sur un flop 5 8 2. Il attaque un peu, je relance et il m’envoi son tapis, donc le mien !

Que faire ?

Sois il m’a attrapé avec une over paire, soit il est à tirage, ou encore il veut m’arracher le coup.

Je décide de payer avec ma top paire. Il possède les J en main…Je me suis fais attraper.

La turn ne change rien, mais la river est un 6 qui m’offre double paire et le réduit à un tout petit tapis.

Pas de chance mon Lolo, tu as très bien joué le coup…

Puis une succession de coup horrible arrive, qui permet au dominé à la turn de s’en sortir à la river.

Les jetons se baladent d’un camps à l’autre.

Puis sur un coup anodin avec une main moyenne Q8o mais sur un flop QT6, je check pour répondre au sien, puis la turn arrive un J, je décide d’attaquer dessus, en réponse j’entend tapis. Je le couvre et décide de payer. Il me montre son J et moi ma Q tiendra jusqu’au bout…

Enfin me voilà en finale !

La finale sera contre un certain Nicolas, très bon et très gros joueur de cash game. Un joueur totalement illisible, « poker face » par excellence, je n’ai jamais pu deviner la main qu’il avait quand je l’observais jouer, d’ailleurs il ne la montre jamais.

Il est calme, ne s’emballe jamais, ne s’exprime quasiment pas, en gros, très dur à prendre en heads up.

Dès le début de la partie, il attaque pré flop par de petits raises. Je décide de ne pas me laisser faire et adopte une stratégie de contre.

Arrive la seule vrai rencontre de la partie. J’ai A8 et call sa mini relance. Le flop 4h As Th. Je check mon A pour le laisser attaquer en 1er et revenir sur lui. C’est ce qu’il se passe. Il attaque, je sur-relance, et il envoi tapis. Je le couvre de 500 et je call son all in. Il a As 5h.

La turn me garanti quasiment la victoire puisque c’est un 8h. Son seul espoir maintenant c’est la doublette du T pour partager. Il se lève et me sert la main quand se retourne la river le 3h. Le croupier annonce couleur !!!

Aie ! J’avais même pas vu la possibilité de couleur, d’ailleurs, Nico  non plus…

Bon le match continu, mais au bout d’un quart d’heure, on nous propose de dealer. J’accepte le deal et Nico aussi. Il possède 4/5ème des jetons.

Il prend 1 400€  et moi 1 000€.

Le vainqueur devait payer le resto ce que nous avons fait juste après.

Je vous invite tous à vous rapprocher du cercle Haussmann pour ceux que le heads up intéressent, car il n’existe pas d’autre endroit en France où jouer ce type de tournoi en « live ».

Encore bravo aux organisateurs des tournois d’Haussmann, car ils réalisent vraiment les plus beaux tournois sur Paris.

Posté par _Ari_ à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tournoi de Heads up

Nouveau commentaire